Comment fabriquer un masque homologué ?

Afin de fabriquer un masque homologué, il faut respecter les normes établies pour la fabrication de masques chirurgicaux.

 

Description générale des masques de type « chirurgical »

 

Les masques de type chirurgical sont typiquement constitués par la superposition de trois couches de tissu non tissé (TNT) avec différentes fonctions : 

 

  • Couche extérieure (côté externe) : tissu non tissé (TNT) produit avec la technologie SPUNBOND avec traitement hydrophobe. Cette couche a pour fonction de conférer une résistance mécanique au masque et des propriétés hydrophobes.

 

  • Couche intermédiaire (couche filtre) : tissu non tissé (TNT) fabriqué avec la technologie MELTBLOWN et composé de microfibres d’un diamètre de 1-3 microns, cette couche remplit la fonction de filtrage.

 

  • Couche interne (côté visage) : tissu non tissé (TNT) produit avec la technologie SPUNBOND, cette couche a une fonction protectrice pour le visage en évitant le contact direct de la peau avec la couche filtrante intermédiaire. 

 

Y a t-il une alternative aux masques chirurgicaux ?

 

Des masques avec différentes couches peuvent être réalisés mais contenant au moins trois couches avec les caractéristiques indiquées ci-dessus, à condition que les exigences de fonctionnalité soient respectées pour obtenir l’homologation.

 

Le matériau le plus approprié pour la réalisation des trois couches du masque est le non-tissé (non-tissé) en polypropylène ou (en deuxième option) en polyester. Il faut également souligner que les matériaux qui ne sont pas fonctionnellement adaptés ne sont donc pas considérés comme fonctionnellement appropriés : 

 

  • Ne sont pas hydrophobes / hydrofuges
  • N’ont pas une texture dense, exempte d’interstices visibles même en traction
  • Ne sont pas équipés d’une respirabilité suffisante
  • Également dans le cas des non-tissés (TNT), s’ils sont réalisés avec des fibres de diamètre supérieur à 3 microns.

 

Le chevauchement de deux couches ou plus de ce stratifié (en fonction de la quantité de fusion-soufflage présente dans un seul SMS (Seiner Majestät Schiff, un type de textile non tissé combiné formé de deux couches de tissu Spunbond et d’une couche de tissu Meltblown), qui est généralement comprise entre 7-10 gr / m2) permet d’atteindre une teneur en fusion-soufflage adaptée pour garantir une capacité suffisante filtrage (> 20 gr / m2). 

 

De plus, il a été observé que les voiles externes de Spunbond présents dans le SMS couplé peuvent remplir les fonctions des couches externes et internes des masques permettant ainsi de construire le masque en couches en chevauchant simplement deux couches ou plus de SMS.

Be the first to comment on "Comment fabriquer un masque homologué ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*