Qu’est-ce que la chloroquine ?

Découverte en 1934 par des chercheurs allemands, la chloroquine appartient à la famille des 4-aminoquinoléine. Il s’agit d’un médicament indiqué dans le traitement et la prévention du paludisme (malaria). Elle existe sous forme de comprimés et s’administre par voie orale, mais aussi sous forme d’ampoules injectables par voie intraveineuse, intramusculaire ou sous-cutanée.

 

De plus, elle intervient également pour soigner les pathologies telles que la polyarthrite rhumatoïde et certains lupus. Elle est distribuée sous le nom de Nivaquine® et en association avec du Proguanil chlorhydrate sous le nom de Savarine®. 

 

En effet, la chloroquine influe indirectement sur le virus, en touchant les cellules infectées elles-mêmes par le virus, en baissant leurs capacités infectieuses.

 

Dans quels cas la chloroquine est-elle utilisée ?

 

  • Traitement curatif et préventif du paludisme et les souches de plasmodium vivax, malariae et ovale. Ainsi, en chimioprophylaxie et en traitement curatif de la rhumatologie.

 

Précautions d’emploi, mises en garde spéciales

 

Lors de la prescription des antipaludiques, vous devez prendre en compte les cautions des autorités sanitaires nationales et internationales concernant l’évolution des chimiorésistances.

 

Dans certaines régions, le paludisme (malaria) peut être résistant à l’action de la chloroquine (Asie du Sud-Est, Nord de l’Amérique du Sud, certains pays d’Afrique). Dans ce cas, vous devez visiter un médecin ou un centre spécialisé avant votre départ pour connaître la prévention la plus adaptée à votre projet de voyage.

 

Interaction avec d’autres médicaments

 

L’utilisation concomitante de la chloroquine avec des médicaments connus pour induire une toxicité rétinienne, telle que le tamoxifène, n’est pas recommandée.

 

Ne prenez jamais de chloroquine:

 

  • Si vous êtes allergique (hypersensible) à la chloroquine ou à l’un des ingrédients du médicament .
  • En cas de co-administration avec le citalopram, l’escitalopram (médicament contre la dépression ou l’anxiété) ou la dompéridone (médicament contre les vomissements).
  • En prévention du paludisme si vous avez une rétinopathie (maladie atteignant de la rétine).
  • Si vous êtes allergique au blé, en raison de la présence d’amidon de blé dans ce médicament.
  • En cas de troubles visuels causés par la chloroquine ou par un médicament semblable (à moins que lors du traitement du paludisme on estime que les bienfaits de ce médicament sont supérieurs aux risques).

Il est fortement recommandé de ne pas donner ce médicament à quiconque, car il pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n’a pas été prescrit.

 

Utilisation pendant la grossesse et l’allaitement

 

Grossesse :

 

La chloroquine ne devrait pas s’utiliser durant la grossesse, à moins que les bienfaits priment sur les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. Ainsi, les femmes enceintes doivent éviter de voyager dans une zone où sévit le paludisme. Le risque pendant la grossesse est lié au paludisme et non au médicament, qui peut être prescrit si nécessaire.

 

Allaitement :

 

Si vous employez la chloroquine pendant que vous allaitez, par prudence, elle est contre-indiquée pendant l’allaitement car elle passe dans le lait maternel et votre bébé pourrait en ressentir les effets.

 

Quels sont les effets indésirables ?

 

  • Nausée 
  • Vomissement 
  • Diarrhée 
  • Elévation des enzymes hépatiques 
  • Hépatite 
  • Neutropénie 
  • Agranulocytose
  • Thrombopénie

 

Certaines personnes peuvent souffrir des effets indésirables autres que ceux mentionnés. Parlez-en immédiatement à votre médecin ou votre pharmacien si vous remarquez un symptôme pendant que vous utilisez la chloroquine.

Be the first to comment on "Qu’est-ce que la chloroquine ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*